De manière générale, trois critères influent sur les tarifs des diagnostics immobiliers. En effet, ils peuvent varier en fonction de :

  • La localisation du bien
  • La transaction finale (vente ou location)
  • La surface du bien

Cependant, les tarifs proposés par les entreprises sont libres et peuvent varier selon leurs propres critères.

Le prix final de l’intervention comprendra obligatoirement le déplacement, le temps d’intervention sur place ainsi que l’établissement du Dossier de Diagnostics Techniques (DDT).

 

Comment se justifie le prix d’un diagnostic immobilier ?

Le déplacement du diagnostiqueur jusqu’à votre domicile :

Facteur souvent oublié, la localisation du bien est pourtant l’un des critères influant sur le prix de vos diagnostics immobiliers. En effet, il est important de comprendre que le déplacement du diagnostiqueur jusqu’à votre domicile peut parfois être très long et son trajet jusqu’au rendez-vous suivant l’est également. Cela a un impact sur son temps de travail dans la journée et fait donc parti intégrante de la facture.

Par exemple, on constate que les tarifs pratiqués par les diagnostiqueurs immobiliers sont plus bas à Paris qu’en province. Cela peut s’expliquer par une concurrence accrue, mais aussi et surtout par des temps de déplacement plus court entre chaque rendez-vous.

L’organisation et le temps consacré à chaque intervention :

Selon le projet de transaction, le temps d’intervention ne sera pas le même et cela impactera le cout de l’expertise. En effet, le temps d’intervention sera plus long si il s’agit d’une vente : avant tout, les diagnostics obligatoires seront plus nombreux dans le cas d’une vente. D’autre part, les dépendances seront à expertiser. Dans ce cadre, le matériel a utiliser durant l’expertise ne sera pas le même.

A titre d’exemple, nous noterons que pour la vente d’un appartement 3 pièces avec cave et parking, l’intervention durera 1h30 à 2 heures. Pour la mise en location de ce même logement, l’intervention durera environ 1h.

On comptera également un temps d’intervention plutôt long s’il s’agit d’avant-travaux ou démolition. En effet, dans ces cas-là, l’expertise est souvent à réaliser sur l’ensemble du bâtiment et des prélèvements sont à réaliser afin de localiser des substances dangereuses pour la santé des artisans qui seront assignés au chantier.

 

Au titre d’un avant-travaux ou démolition, certaines interventions peuvent ainsi prendre plusieurs journées des diagnostiqueurs immobiliers.

 

 

La prise en compte de la surface d’un logement :

Le principal critère faisant varier les tarifs du Dossier de Diagnostics Techniques (DDT) est la surface du logement. En effet, le temps d’intervention sera bien plus long sur un logement de 5 pièces que sur un studio.

Il faudra compter, à titre d’exemple, 1h d’intervention pour la vente d’un studio quand un appartement 5 pièces prendra plus du double de temps.

 

La rédaction d’un rapport personnalisé :

A l’issu de chaque intervention, le diagnostiqueur immobilier réalise un Dossier de Diagnostics Techniques (DDT) comprenant les résultats de son expertise ainsi que les normes obligatoires à respecter pour la sécurité d’un logement. Selon les anomalies identifiées, il peut y ajouter les travaux à réaliser en vue de les éliminer.

D’autre part, ce dossier comprend des croquis vous permettant de visualiser les zones de repérage du diagnostiqueur ainsi que sa certification et son attestation d’assurance, permettant de rendre ce dossier valable pour une transaction.

 

Si vous souhaitez connaitre les tarifs,  nous vous donnons rendez-vous sur ce site pour réaliser un devis gratuit et en ligne des diagnostics immobiliers.

Catégories : Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *